Solution énergétique

Le typha, un matériau pour améliorer l’efficacité énergétique

C’est au Sénégal que ce projet insolite a vu le jour. Il consiste à transformer une plante envahissante, le typha, en un matériau biosourcé permettant d’améliorer l’isolation thermique et phonique des locaux. L’idée est prometteuse, surtout à l’heure où il est temps de repenser la construction des bâtiments.

Typha

Qu’est-ce que le typha ?

Il s’agit d’une plante envahissante qui peut atteindre les 3,5 mètres de haut. Elle couvre plus de 80.000 hectares au Sénégal et elle est surtout présente à Pikine, aux abords du fleuve Sénégal et dans le lac de Guiers. Depuis toujours, elle représente une menace pour la production halieutique du pays. Elle cause énormément de dommage notamment au niveau de la fourniture d’eau potable.

Toutefois, depuis quelques années, les refrains ont changé dans toutes les bouches, puisque de plante envahissante, le typha est devenu un excellent matériau pour la construction de bâtiments bioclimatiques.

Un projet de transfert de technologies est né

Pour utiliser à bien cette plante, jadis repoussée, le ministère de l’Environnement du Sénégal a mis en place un projet de transfert de technologies. Cela vise à produire des matériaux thermiques à base de typha que l’on mélange à d’autres liants et à des produits industriels.

Les matériaux produits seront, par la suite, utilisés pour améliorer la performance énergétique des bâtiments existants ou dans la construction de nouveaux bâtiments.

En pratique, ces isolants auront surtout pour mission de réduire l’entrée de la chaleur au sein d’un bâtiment, chaleur qui cause un certain inconfort au Sénégal. Grâce à son usage et au bon choix des équipements à utiliser, les ménages pourront réaliser des économies d’énergie importantes et aussi rationaliser l’utilisation de l’électricité.

Les spécialistes disent également que les briques à base de typha offrent une bonne isolation acoustique par rapport au bruit sans compter qu’elles seront moins chères sur le marché. Le seul inconvénient, surmontable à son usage, reste son processus de fabrication qui peut être plus ou moins long.

Quoi qu’il en soit, le Sénégal reste confiant et pense faire du typha une filière prometteuse pour développer son économie. Il a profité de la COP21 de Paris pour présenter son projet.

Crédits photo : Le.Loup.Gris / CC-BY-SA



Laisser un commentaire

  • À propos

    • Depuis 2010, ExaCompare.fr vous propose des informations et vous aide à obtenir les meilleures offres pour vos diagnostics immobiliers, expertises du bâtiment, études et travaux d’économies d’énergie.
      Déposez une demande en ligne et recevez gratuitement 3 devis d’experts qualifiés.
  • Guide

  • Articles récents

  • Les + lus

  • Catégories

  • NEWSLETTER

    Recevez par e-mail nos meilleurs articles !

    Adresse e-mail non valide
    Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Copy link