Comment choisir une ampoule ?

Lampe à incandescence halogènePour choisir une ampoule, certains critères sont généralement pris en compte comme la puissance d’éclairage, le type de douille et la consommation d’énergie. Cependant, d’autres éléments doivent également être pris en compte avant de faire un choix.

La forme de l’ampoule

La forme est un critère à ne pas négliger, à fortiori pour les ampoules qui sont apparentes. Le choix de la forme de l’ampoule dépend évidemment du style que l’on souhaite donner à son intérieur et du design du luminaire. Il existe toutes sortes de modèles : sphérique, tube, flamme, hélicoïdal, etc.

L’intensité lumineuse

Équivalence en watt
Cette valeur n’indique pas la consommation énergétique de l’ampoule mais la puissance d’éclairage restituée par une ampoule à basse consommation et son équivalence de puissance lumineuse par rapport aux anciennes ampoules dites à incandescence.

Lumens
Cette valeur s’exprime en Im, il s’agit de l’unité de mesure du flux lumineux. L’emballage des ampoules basse consommation indique généralement cette valeur qui correspond à l’intensité lumineuse de l’ampoule.

La consommation d’énergie

La consommation énergétique est indiquée sur l’emballage sous forme de symbole (de A à G). Une lettre A signifie que l’ampoule est très économe en énergie et une lettre G indique au contraire une ampoule très énergivore.

L’angle d’éclairage

Plus l’angle d’éclairage est faible, plus le faisceau lumineux de l’ampoule est étroit. Un angle faible est particulièrement adapté pour l’éclairage d’un tableau au mur ou d’une partie précise de la pièce. Pour l’éclairage principal d’une pièce en revanche, mieux vaut privilégier un angle large.

Le type de culot

Le choix du culot de l’ampoule dépend bien entendu de celui du luminaire. Le type de culot est indiqué sur l’emballage et est défini par un code de 3 ou 4 caractères. La première série de caractères (une ou deux lettres) indique le type de culot (ex. B pour baïonnette) . Les caractères suivants indiquent le diamètre du culot en millimètres (pour les ampoules à vis ou à baïonnette) ou encore l’écartement entre les picots pour les autres types d’ampoules.

Dimmable ou pas ?

Ce terme qui vient de l’anglais “dimmer” (variateur) indique si l’ampoule peut être utilisée avec un variateur d’intensité lumineuse.

La température de couleur

Cela concerne les ampoules à LED qui offrent la possibilité d’adapter la température de couleur de l’éclairage. La température de couleur se mesure en degré Kelvin. Plus les degrés sont bas, plus la température de couleur est considérée comme chaude.

Il est conseillé d’adapter la température de couleur en fonction des locaux : couleur chaude (2300 à 3300°K) pour les pièces de vie (salon, séjour, salle à manger…), couleur neutre (3500 à 4500°K) pour les lieux de passage (dégagement, couloir, hall d’entrée…), les couleurs froides (5500°K et plus) sont plutôt réservées au domaine professionnel (ex. cabinet médical).

Catégorie : Solution énergétique


Laisser un commentaire