Certifications, labels et normes des radiateurs électriques

L’électricité est l’énergie la plus utilisée en France pour se chauffer. Afin d’y voir plus clair dans le choix d’un chauffage électrique, il existe différents labels et normes certifiant la conformité, la qualité et l’efficacité énergétique de ces émetteurs de chaleur.

La norme NF électricité

C’est la norme de base, il certifie simplement que l’appareil est conforme aux normes françaises de qualité et de sécurité.

La norme NF électricité performance

Par rapport à la norme NF, ce label offre une garantie supplémentaire au niveau de performance énergétique du radiateur. C’est donc un gage supplémentaire d’économies d’énergie. La norme la plus performante dans ce domaine est la NF électricité performance 3 étoiles.

Le marquage CE

Ce marquage indique que l’appareil respecte les directives communautaires européenne en matière de sécurité. Il a été créé par la Commission européenne et répond aux critères édictés par l’Union européenne notamment pour le respect des normes basse tension et de compatibilité électromagnétique.

Le label Promotélec

Ce marquage certifie que l’appareil possède les caractéristiques techniques pour l’obtention du label Promotélec qui garantit la qualité des installations de chauffage électrique dans le logement : bien-être, sécurité et énergie maîtrisée.

La certification Eu.BAC

Cette certification délivrée par l’association européenne Eu.BAC ((European Building Automation and Controls Association) certifie l’efficacité énergétique des systèmes de régulation de chauffage auxquels elle attribue sa certification. Le marquage va de AA pour les plus économiques à E pour les plus énergivores.

La classe II

Signifie que l’appareil possède une double isolation et qu’il ne doit pas être raccordé au conducteur de protection (mise à la terre). Cela permet à ce type d’appareil d’être installé dans une pièce d’eau en toute sécurité.

L’indice de protection IK

Cet indice de protection certifie que l’appareil bénéficie d’une protection contre les chocs sur l’enveloppe de l’appareil.

L’indice de protection IP

Cet indice de protection certifie que l’appareil bénéficie d’une protection sur la pénétration dans le corps de l’appareil par des corps solides et liquides. L’indice IP est suivi de deux chiffres qui vont de 0 à 8 : le premier indique la protection pour la pénétration d’objets, le second pour la pénétration d’eau. En conséquence, plus ces indices sont élevés, mieux l’appareil est protégé.

Catégorie : Solution énergétique


Laisser un commentaire