Rénovation énergétique et économies d’énergie

La rénovation des logements et bâtiments anciens doit permettre l’amélioration de la performance énergétique et à terme la réalisation d’économies d’énergie conséquentes pour les propriétaires ou les occupants, c’est l’objectif de la réglementation thermique.

Depuis 2007, la réglementation thermique (RT) fixe les seuils de performance énergétique minimaux pour les matériaux, produits et équipements devant être utilisés lors de la rénovation de bâtiments ou immeuble bâtis ainsi que dans les maisons individuelles.

Les points concernés par la réglementation thermique sont les systèmes de chauffage,
la climatisation, l’isolation thermique, les menuiseries, les appareils de production d’eau chaude sanitaire (ECS), la ventilation, les systèmes de programmation / régulation ainsi que l’éclairage.

Pour les bâtiments de plus de 1000 m2 (SHON) construits après 1948 et faisant l’objet d’une rénovation énergétique importante, la réglementation thermique fixe un objectif de performance énergétique globale et oblige notamment la réalisation d’une étude de faisabilité pour comparer les énergies classiques aux énergies renouvelables. Dans les autres cas, la réglementation détermine la performance énergétique des éléments remplacés ou rénovés.

Pour satisfaire aux objectifs de la réglementation thermique, la consommation des bâtiments rénovés doit être de 80 kWhep/m2.an. Par ailleurs, il existe également un label BBC (bâtiment basse consommation), pour en bénéficier les logements ou bâtiments rénovés doivent respecter une consommation énergétique comprise entre 64 et 120 kWhep/m2shon.an.

Il faut savoir que le chauffage reste le poste le plus énergivore dans un logement et consomme à lui seul plus de 60% de l’énergie, l’intérêt est donc de faire baisser cette consommation en utilisant un système de chauffage plus performant mais aussi en améliorant l’isolation des murs, de la toiture, du plancher, des menuiseries, etc.

D’ailleurs, les équipements et matériaux devant être utilisés pour la rénovation sont soumis à la réglementation thermique et doivent avoir un rendement minimal. Dans le cas du chauffage électrique, un dispositif de régulation spécifique doit également être installé.

Avant la mise en œuvre des travaux, il est recommandé de faire effectuer par un professionnel un DPE (diagnostic de performance énergétique) ou bien encore un audit énergétique, ce qui permet notamment de fixer de déterminer les objectifs pouvant être atteints en matière d’économies d’énergie et de définir les priorités de rénovation énergétique ainsi que l’ordre des travaux.

Tout un panel d’aides financières et fiscales peuvent être obtenues dans le cas d’une rénovation énergétique, sous réserve bien entendu que les matériaux et équipement utilisés soient conformes à la réglementation thermique. Les dispositifs pouvant être accordés sont le crédit d’impôt “développement durable”, le PTZ+ (prêt à taux zéro plus), des aides régionales ou encore une aide de l’agence nationale de l’habitat (Anah).

Comme les travaux de rénovation énergétique ouvrent droit à des aides uniquement sous certaines conditions, l’intérêt de passer par un professionnel est évident, lui seul saura vous conseiller et vous faire bénéficier des meilleures aides et exonérations fiscales disponibles au moment du début des travaux.

Catégorie : Performance énergétique


Une réponse à Rénovation énergétique et économies d’énergie

  1. Yves | 02/07/2015 à 13:59

    Bel article. J’ajouterais que la rénovation énergétique n’est pas que source d’économie d’énergie, c’est également le moyen :
    -D’augmenter son confort thermique (il est bien plus agréable de vivre dans une maison bien isolée avec des parois “chaudes”).
    -De réaliser une plus-value sur la valeur de son bien immobilier (une étude d’une chambre de notaires a montré de manière statistique qu’une lettre de DPE gagnée équivaut à une augmentation de 5% de la valeur patrimoniale).
    -De réduire l’émission de gaz à effet de serre et ainsi de limiter notre impact environnemental.

Laisser un commentaire


Partagez
Partagez
Tweetez
+1