Diagnostic métaux lourds : prévenir les intoxications

Le diagnostic métaux lourds est facultatif. Pourtant, la toxicité de nombreux métaux lourds présents dans notre environnement quotidien inquiète de plus en plus les pouvoirs publics. Or, aucune législation n’exige pour l’instant la recherche de ce type de produits dans une habitation.

Les dangers encourus

Les métaux lourds sont des éléments toxiques pouvant nuire à la santé. Parmi les différents types existant, seul le plomb fait l’objet d’un diagnostic dans une maison mis en vente ou en location et qui a été construite avant le 1er janvier 1949. Celui-ci est d’ailleurs obligatoire.

Il est tout à fait possible que d’autres types de métaux lourds se trouvent dans la maison étant donné qu’ils peuvent entrer dans la composition des vernis, peintures ou autres. Les actions mécaniques peuvent les disperser dans l’air avec l’usure, le ponçage, le sablage, le décapage chimique ou thermique.

Les occupants et les ouvriers travaillant dans la maison peuvent inhaler des produits comme l’antimoine, l’arsenic, le cadmium, le chrome, le cobalt, le mercure, le nickel, ou encore le zinc. La contamination peut par également provenir de l’eau ou en se fixant sur les aliments.

Une fois ces éléments fixés dans l’organisme, les maladies qu’ils provoquent peuvent être neurologiques, ou entraînant des troubles de la reproduction, voire même le cancer.

Une expertise facultative

Le diagnostic immobilier à réaliser concerne surtout l’accessibilité des métaux lourds par les personnes occupant la maison. L’étude sera axée sur les revêtements en mauvais état qui présentent le plus de risque par inhalation et ingestion.

L’appareil à utiliser pour ce faire est l’analyseur à fluorescence X portatif. Le résultat obtenu présentera la concentration en métaux lourds dans le revêtement. Lorsque l’expert effectuera ce diagnostic facultatif, ses recherches seront concentrées sur les éléments susceptibles de contenir des métaux lourds.

Il doit ainsi visiter tous les locaux du bâtiment et rassembler les éléments par groupe d’étude. C’est en fonction des résultats qu’il fera ensuite son rapport en précisant les détails utiles.

Catégorie : Expertise du bâtiment


Laisser un commentaire