Comment diagnostiquer le radon ?

diagnostic-radonLe radon est un gaz nocif qu’il faut détecter à temps pour qu’il ne puisse pas nuire à la santé, d’où l’importance d’un diagnostic.

L’expertise peut être effectuée par un particulier, mais pour que les résultats soient irréprochables, le service d’un diagnostiqueur est indispensable. Certaines mesures doivent être prises dans le cas où l’on détecte sa présence en grande quantité dans une habitation.

La nécessité du diagnostic

Le radon est un gaz radioactif issu de la détérioration du radium et de l’uranium de la croûte terrestre. Il est très dangereux pour la santé, car il est inodore et incolore, on le trouve à l’intérieur de certains bâtiments, d’où la nécessité de sa détection.

Il est présent en plus grande quantité dans certaines régions comme la Corse, la Bretagne, le Massif Central ou encore dans les Vosges. Le code de la santé publique demande d’ailleurs aux habitants qui résident dans ces zones géographiques à risque d’être vigilant face aux dangers que peut entraîner la présence de ce gaz.

La réalisation

Il est facile d’identifier les endroits où se concentre le radon à l’aide d’un dosimètre. Afin d’obtenir les meilleurs résultats, le service d’un professionnel est recommandé, il pourra déterminer avec précision le taux du gaz et détecter les zones par lesquelles il pénètre dans la maison.

Le diagnostiqueur installera ses appareils dans plusieurs coins du logement sans en modifier le positionnement pendant quelque temps. Notons que les conditions intérieures de la maison sont prises en compte lorsqu’on place les dosimètres. Si le résultat du diagnostic est supérieur à 400 Bq/m3, il faut trouver d’où provient le gaz. Le propriétaire devra effectuer par la suite des travaux appropriés permettant de réduire la pénétration du gaz dans le bâtiment.

Les mesures à prendre

Il est possible de recourir à plusieurs techniques afin de limiter la présence du radon dans une maison. On peut par exemple traiter l’interface entre le sol et le bâtiment, ou encore rendre les sols, les sous-sols et les canalisations plus étanches. On peut également aérer la maison en plaçant une ventilation mécanique adaptée et en créant d’autres entrées d’air.

Catégorie : Expertise du bâtiment


Une réponse à Comment diagnostiquer le radon ?

  1. Solutions Radon | 15/01/2019 à 22:11

    Bonjour,
    Pour compléter, depuis le 1er juillet 2018 une nouvelle réglementation vis à vis du radon est entrée en vigueur. Pour les particuliers achetant ou louant un bien immobilier dans une zone classée en catégorie 3 face au risque radon, une information sur ce risque doit leur être communiquée. Pour les établissements recevant du publics (écoles, crèches, ephad, hôpitaux) depuis juillet 2018 le seuil réglementaire est abaissé de 400 à 300 Bq/m3 et tous les établissements de ce type situés en zone 3 doivent obligatoirement réaliser un diagnostic radon de type N1a. Concernant les solutions pour traiter et réduire le radon vous pourrez trouver des informations complémentaires sur ces techniques sur https://www.solutions-radon.fr/techniques-reduction
    Cordialement.
    solutions-radon.fr

Laisser un commentaire