Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Pompe à chaleur : solution de chauffage préférée des Français


En matière de chauffage, les Français ont assurément un faible pour la pompe à chaleur air/eau. Cet engouement s’est fait ressentir pour la première fois en 2012 et est toujours d’actualité aujourd’hui d’après le dernier Baromère “Énergie 2017” de Domexpo. Mais pourquoi séduit-elle autant ?

Comprendre son principe

Les pompes à chaleur se servent des énergies que l’on trouve dans notre environnement pour chauffer la maison. Elles peuvent utiliser l’eau, l’air ou le soleil qu’elles transforment pour les réinjecter dans la maison sous forme de chaleur. Leur premier avantage est donc l’utilisation d’énergies renouvelables, ce qui est bénéfique pour l’environnement.

En ce qui concerne les pompes à chaleur air/eau, elles récupèrent les calories présentes dans l’air pour les réinjecter dans l’eau du système de chauffage. C’est ce qui va permettre de chauffer le bâtiment et d’avoir de l’eau chaude.

Les pompes à chaleur coûtent plus cher à l’achat qu’un autre système, mais elle offrent un retour rapide sur l’investissement puisqu’une fois le système mis en place, il va utiliser des énergies non commercialisées pour le chauffage. Une pompe à chaleur n’augmente donc pas votre facture d’électricité ou de gaz. C’est d’ailleurs pour cet avantage économique qu’elles sont tellement appréciées des Français.

Enfin, il y a le caractère écologique de ces systèmes qui pèse aussi lourd sur la balance.

Les résultats du baromètre “Énergie 2017”

Avec de tels principes, la pompe à chaleur a trouvé grâce aux yeux des Français qui, selon le dernier baromètre Énergie, sont :

  • 29% à utiliser la pompe à chaleur air/eau.
  • 17% à utiliser le gaz naturel.
  • 13% à utiliser la pompe à chaleur géothermique.
  • 11% à utiliser le poêle à bois.
  • 10% à utiliser la pompe à chaleur air/air.

Pour ce qui est du chauffage électrique, il est de plus en plus délaissé, et ce, malgré l’entrée en vigueur de la RT 2012 (réglementation thermique 2012) et malgré les alternatives moins consommatrices proposées par les compagnies distributrices d’énergies.

Les critères de décision des ménages

Les pompes à chaleur coûtent évidemment plus chères, mais cela ne freine semble-t-il pas les ménages à investir dans ce système. En effet, même si l’achat met à mal le portefeuille au départ, le retour ne peut que lui faire du bien. Il n’est donc pas surprenant si les Français les préfèrent de loin, surtout qu’il en existe diverses variantes. Ils peuvent aussi faire confiance aux conseils des constructeurs pour choisir le bon modèle, ce qui leur permet de se rapprocher le plus possible de la norme RT 2012 et réaliser ainsi d’importantes économies d’énergie.

Catégorie : Énergie renouvelable


Laisser un commentaire