Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Éolienne domestique : fonctionnement et rentabilité


petite-eolienneInstaller une éolienne domestique, c’est faire le choix de profiter d’une énergie gratuite et inépuisable, le vent. Comment ça marche ? Est-ce rentable ? Peut-on revendre l’énergie ainsi produite ? Éléments de réponse.

Fonctionnement

L’éolienne domestique appelée aussi petit éolien permet de couvrir une partie ou la totalité de ses besoins en électricité. Ce système permet de tirer du vent, l’énergie permettant de faire tourner les pales de l’éolienne pour alimenter un onduleur et transformer le courant continu produit en courant alternatif utilisable. Pour les habitations isolées, le système peut ensuite être relié à une batterie pour stocker l’électricité et la restituer plus tard.

La puissance d’une éolienne domestique varie de 2 à 10 kW, elle est habituellement située en haut d’un axe vertical qui peut aller de 9 à 30 mètres selon la configuration des lieux, mais il existe aussi des éoliennes à axe horizontal, toutefois moins efficaces et réservées habituellement à des sites naturellement bien exposés. Petite précision : aucun permis de construire n’est nécessaire pour la mise en place d’éoliennes de moins de 12 mètres de haut.

Rentabilité

La rentabilité est surtout liée à la performance de l’éolienne. Il faut savoir que pour être efficace, une éolienne doit fonctionner le plus souvent possible et pour cela il faut qu’il y ait du vent, de préférence fort et régulier. Pour cette raison, certaines régions sont plus avantagées que d’autres dans ce domaine. À titre d’exemple, une éolienne installée à Narbonne aura plus d’efficacité qu’une autre installée à Rouen.

Pour fournir suffisamment d’énergie, l’éolienne a besoin d’un vent d’au moins 20 km/h en moyenne par an, ce qui correspond à une vitesse de 5,5 m/s. En dessous de cette vitesse, l’installation d’une éolienne domestique n’est pas conseillée car elle ne sera tout simplement pas rentable. La localisation et la typologie des lieux est donc le facteur à prendre en compte en priorité pour déterminer la viabilité du projet.

Revendre l’énergie

Il est tout à fait envisageable de revendre l’énergie produite par une éolienne, partiellement ou totalement. Il est cependant plus logique d’utiliser l’électricité produite pour sa consommation personnelle car le coût de son rachat est inférieur au prix de l’électricité qui est achetée auprès des fournisseurs d’énergie. Cela dit, rien n’empêche ne revendre l’énergie produite et non consommée, ce seront des économies supplémentaires.

Depuis le 1er janvier 2013, l’installation d’une éolienne permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 32 %. À ce jour, plus de 2 000 foyers français ont déjà choisi d’installer une éolienne domestique. Attention toutefois car de nombreuses arnaques sont régulièrement dénoncées : des “marchands” d’éoliennes peu scrupuleux installent du matériel inefficace, voire dangereux lors de l’utilisation, d’où l’intérêt de s’adresser à un professionnel reconnu.

Crédits photo : CC-BY-SA

Catégorie : Énergie renouvelable


Une réponse à Éolienne domestique : fonctionnement et rentabilité

  1. goodbyekwh | 02/12/2013 à 11:03

    Pour l’instant, je reste très sceptique sur les éoliennes individuelles.

    Leur hauteur est insuffisante pour être à l’abri des turbulences, d’où une perte importante de rendement et une usure prématurée. Quid aussi de l’entretien ? Une éolienne, contrairement à un panneau solaire est un appareil en mouvement, il faudra graisser, ajuster, réparer…

Laisser un commentaire