Diagnostic immobilier

DPE : dans quels cas est-il obligatoire ?

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique indique la consommation réelle d’énergie du logement ainsi que son impact sur l’environnement. La loi oblige les propriétaires à l’afficher dans leurs petites annonces immobilières. Cela suppose-t-il qu’il est obligatoire dans tous les cas ?

Le DPE obligatoire dans certains cas

La réalisation du DPE est obligatoire dans les cas suivants :

Lors de la vente du bien

Depuis 2006, la loi oblige les propriétaires vendeurs de biens immobiliers à faire réaliser un DPE. Ce diagnostic doit être exécuté par un professionnel certifié. Les résultats qui en découlent doivent ensuite être affichés, sous forme de classifications, dans les annonces immobilières. Cela permet au futur acquéreur de connaitre la consommation d’énergie du bien ainsi que sa production de gaz à effet de serre. L’acheteur pourra ainsi prévoir les travaux qui s’y réfèrent et les ajouter dans son budget au prix de vente final.

Lors de la mise en location

La réalisation du DPE est obligatoire depuis le 1er juillet 2007 pour les biens proposés à la location. Le propriétaire bailleur est sommé de s’exécuter afin que le futur locataire puisse estimer le montant de ses futures factures d’énergie, qui sont une somme qui impactera directement ses futures dépenses. Comme pour la vente, les résultats doivent être affichés dans l’annonce. Dans le cadre d’une location, le propriétaire bailleur n’est cependant plus tenu de renouveler ce diagnostic en cas de reconduction tacite du bien.

À l’achèvement d’un logement neuf

Tout logement neuf doit également faire l’objet d’un DPE à l’achèvement des travaux. Dans ce cas-là, le diagnostic vise à s’assurer que la construction du bâti s’est faite dans le respect des exigences de la norme RT 2012. Parmi les critères que celle-ci exige, il y a celui qui concerne la consommation d’énergie maximale du logement qui ne doit pas dépasser les 50 kWhep/m2/an. Ce DPE doit toujours être accompagné d’un test d’étanchéité à l’air.

Pour les copropriétés de moins de 50 lots

Les copropriétés à usage principal d’habitation de moins de 50 lots et équipées d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement doivent faire réaliser un bilan énergétique de copropriété. Sont concernés par cette disposition les immeubles dont le permis de construire est antérieur au 1er juin 2001. La réalisation de ce diagnostic est soumise au vote des copropriétaires lors de l’assemblée générale annuelle.

DPE en cours : quelle est sa valeur ?

Avant la transaction, les propriétaires ou mandataires doivent mettre à disposition des futurs acquéreurs ou locataires le certificat issu du DPE. Tous ceux qui en formulent la demande peuvent le faire et même si, au final, la transaction ne se conclut pas. Cela permet de confirmer que les classifications mentionnées dans le diagnostic correspondent aux résultats affichés sur l’annonce.

Qu’en est-il alors lorsque les annonces affichent seulement “DPE en cours” ? Dans ce cas, la mention “en cours” signifie que le diagnostic est en train d’être réalisé, mais que le propriétaire n’a pas encore reçu les résultats. C’est une pratique assez courante que la loi tolère même si elle n’est pas vraiment légale. Et pour cause : il se peut que le diagnostic soit réellement en cours d’exécution.

De toute façon, le futur acquéreur pourra être fixé suffisamment tôt, puisqu’il peut exiger le certificat avant la signature de l’acte de vente ou du contrat de bail. Lorsque le propriétaire ne peut fournir ce document au moment de la signature, l’acquéreur ou le locataire peut négocier le prix à la baisse ou bien annuler la vente/location.

Non obligatoire pour certains biens

Lorsque le propriétaire ne prévoit ni vente, ni location, il n’est pas obligé de faire réaliser le DPE. Il en est également dispensé lorsque le bien affiche une surface de plancher inférieure à 50 mètres carrés. Il en est de même pour les logements dépourvus de système de chauffage fixe ou équipés d’une cheminée à foyer ouvert.

Dans le cas de maison individuelle servant de résidence secondaire, le DPE n’est pas obligatoire non plus. Néanmoins, il reste conseillé pour améliorer la consommation énergétique du bien et réduire son empreinte carbone.



Laisser un commentaire

  • À propos

    • Depuis 2010, ExaCompare.fr vous propose des informations et vous aide à obtenir les meilleures offres pour vos diagnostics immobiliers, expertises du bâtiment, études et travaux d’économies d’énergie.
      Déposez une demande en ligne et recevez gratuitement 3 devis d’experts qualifiés.
  • Guide

  • Articles récents

  • Les + lus

  • Catégories

  • NEWSLETTER

    Recevez par e-mail nos meilleurs articles !

    Adresse e-mail non valide
    Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Copy link