Diagnostic immobilier

DPE, comment est-il calculé ?

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique figure parmi les diagnostics immobiliers obligatoires à réaliser avant la vente ou la mise en location d’un logement. Cette expertise permet de mesurer la consommation d’énergie primaire du bâtiment et le taux de gaz à effet de serre qu’il émet. Les chiffres obtenus permettent de classifier le logement dans une des catégories établies. mais quel mode de calcul utilise-t-on pour obtenir ces chiffres ?

Remise de clé lors d'une transaction immobilière

Quel est l’intérêt du DPE ?

Le diagnostic de performance énergétique permet de déterminer :

  • La consommation d’énergie primaire d’un bâtiment. Elle donne naissance à l’étiquette énergie.
  • Le taux de gaz à effet de serre (GES) émis par le bâtiment. Elle donne naissance à l’étiquette climat.

Une fourchette allant de A à G est utilisée pour classer le logement en fonction des valeurs obtenues. Une classification dans la catégorie A signifie que le logement n’émet que très peu de GES et est très peu énergivore. Une classification dans la catégorie G signifie qu’il est une passoire énergétique et est très polluant. En France, une grande majorité des logements sont toujours classés D d’où les efforts constants de l’État pour encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique.

Comment calculer le DPE ?

Auparavant, deux méthodes de calcul étaient reconnues pour calculer le DPE, ce sont :

La méthode sur factures

Le professionnel recueille les factures énergétiques des trois dernières années du logement afin d’établir une moyenne. Si le logement utilise différents types d’énergie, toutes les factures en découlant sont prises en compte.

Une fois les documents réunis, le diagnostiqueur entre les données dans son logiciel pour réaliser le calcul en tenant également compte de la superficie du bien. C’est ce qui va lui permettre d’obtenir l’étiquette énergie et l’étiquette climat.

Cette méthode de calcul était surtout utilisée pour les logements construits avant 1948. Pour les bâtiments postérieurs à 1948, l’ADEME a développé un autre mode de calcul, le 3CL.

La méthode conventionnelle dite 3CL

La méthode 3CL pour « Calcul de la Consommation Conventionnelle des Logements » a été établie en 2006 par l’ADEME afin que la France puisse se mettre aux normes des directives européennes instaurées en 2002. Cette technique donne des résultats plus fiables et elle est d’ailleurs la seule à avoir été retenue après la réforme du DPE. Aussi, depuis le 1er juillet 2021, c’est la seule méthode admise pour calculer le DPE.

Pour faire le calcul, le diagnostiqueur s’intéresse désormais à cinq postes et non plus trois. Il s’agit de :

  • Chauffage.
  • Climatisation.
  • Production d’eau chaude sanitaire (ECS).
  • Éclairage.
  • Consommation des auxiliaires.

Le principe global de ce mode de calcul reste inchangé. Il vise toujours à étudier la qualité du logement en tenant compte du bâti, des caractéristiques physiques, de la qualité de l’isolation, du système de chauffage et du type de fenêtres utilisé. On compare ensuite ces différents points avec les usages standardisés préalablement établis.

Ce qui a changé dans le mode de calcul

Ce qui a changé depuis le 1er juillet 2021 c’est que, suite au calcul, c’est dorénavant la plus mauvaise des deux étiquettes (énergie et climat) qui sera retenue. Il est donc important de mener des efforts sur les deux fronts pour les améliorer en parallèle.

Un autre changement majeur établi suite à la réforme et pour chaque nouveau DPE à réaliser est que, désormais, on n’a plus qu’une seule étiquette à double seuil. La fourchette allant de A à G a néanmoins été retenue, mais pour arriver à se classer dans une catégorie, le logement doit respecter les deux seuils en parallèle.

Ainsi, pour se classer dans la catégorie C, les seuils à retenir sont 111 à 180 KWh/m2/an et 12 à 30 kg CO2/m2/an. Si le logement respecte le seuil énergétique, mais que le seuil GES est supérieure à 30 kg CO2/m2/an, le logement sera classé dans la catégorie inférieure, soit la D.



Laisser un commentaire

  • À propos

    • Depuis 2010, ExaCompare.fr vous propose des informations et vous permet d’obtenir les meilleures offres pour vos diagnostics immobiliers, expertises du bâtiment, études et travaux d’économies d’énergie.
      Déposez une demande en ligne et recevez gratuitement 3 devis d’experts qualifiés.
  • Guide

  • Articles récents

  • Les + lus

  • Catégories

  • NEWSLETTER

    Recevez par e-mail nos meilleurs articles !

    Adresse e-mail non valide
    Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Copy link