Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Diagnostic pour la vente : qu’est-ce qu’une installation électrique conforme ?


Tableau électrique

Avoir une installation électrique aux normes afin qu’elle soit conforme à la législation en vigueur est une nécessité. Afin de vérifier la conformité de l’installation électrique, il est obligatoire de faire réaliser un diagnostic lors de la vente ou de la location d’un bien immobilier dont l’installation est ancienne, et, en particulier si son ancienneté remonte à plus de 15 ans.

Le diagnostic électrique fait donc partie des diagnostics immobiliers obligatoires à effectuer pour la mise en vente ou en location d’un logement. Le propriétaire doit les fournir à l’acheteur ou au locataire après les avoir fait établir par des diagnostiqueurs professionnels certifiés. Ces diagnostics, et en particulier celui de l’installation électrique, permettent, entre autres, de répondre aux exigences des assurances d’habitation, et notamment pour couvrir les risques d’incendie.

Qu’est-ce donc qu’une installation électrique conforme ?

L’installation électrique d’un logement est quelque chose de complexe. Tous les appareils électriques ménagers, la lumière, le four, les stores électriques, le matériel informatique, le téléviseur et parfois le chauffage sont branchés sur le réseau électrique. Une petite défaillance peut engendrer des incendies ou des électrocutions. C’est pourquoi il est important que l’installation électrique d’un logement soit totalement conforme à la norme en vigueur.

Regardons maintenant en détail la norme d’une installation électrique.

Une installation électrique comporte un compteur, un tableau électrique, un disjoncteur et des interrupteurs.

La norme NFC 15-100, régulièrement et même fréquemment mise à jour, assure la sécurité et le fonctionnement de l’installation électrique d’un logement. Cette norme prévoit un plan détaillé du réseau électrique dans le but d’éviter tout défaut de matériel et permettre de localiser les parties ou segments défectueux du réseau, le cas échéant.

Votre installation doit être composée de divers équipements de sécurité tels que des gaines isolantes pour les câbles spécifiques aux types d’installations électriques, mais aussi un paratonnerre ou un parafoudre ainsi que des dispositifs comme un disjoncteur et des fusibles qui protégeront des surcharges ou des courts-circuits.

Pour les habitations anciennes, il est vivement recommandé de faire intervenir un électricien habilité afin de vous garantir que votre installation électrique ne comporte pas de dangers potentiels d’incendie ou d’électrocution qui permettraient en péril les occupants du logement.

Ledit artisan électricien vous sera de bon conseil pour étudier votre installation et vous préconiser une mise en conformité adaptée à vos besoins. Demander les services d’un professionnel vous évitera également des soucis suite à d’éventuels travaux effectués de votre propre initiative.

La salle de bain, un lieu spécifique en termes de norme d’installation électrique

La salle de bain, ou pièce d’eau, doit répondre à des exigences supérieures car les risques liés à l’installation électrique sont supérieurs par nature. Cette pièce sensible d’un point de vue électrique est divisées en quatre parties dites “volumes” :

  • volume 0 : lieu de la douche et de la baignoire. Aucune équipement électrique ne doit y être présent. Aucune prise électrique ou moyen de branchement électrique ne doit également y être présent.
  • volume 1 : levons les yeux vers la partie haute de la baignoire. Un éclairage 12V peut y être installé dans la mesure où le transformateur est situé dans les volumes 2 ou 3.
  • volume 2 : il s’agit de l’espace qui se situe à mois de 60cm autour de la douche et sur une hauteur de 3m. On peut y installer un éclairage de basse tension et un mobilier de salle de bain dont l’éclairage est résistant aux éclaboussures.
  • volume 3 : il s’agit du reste de la pièce où l’installation de prises et l’usage d’appareils électriques sont possibles.
Catégorie : Diagnostic immobilier


Laisser un commentaire