Aide financière

MaPrimeRénov : une aide à la rénovation énergétique

Depuis le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que l’aide de l’Anah “Habiter Mieux Agilité” ont fusionné sous une seule et unique aide : Ma Prime Rénov’. Comme ses prédécesseurs, cette dernière prend la forme d’une aide financière accordée aux ménages souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation.

Qui peut bénéficier de la prime ?

Dans ses douze premiers mois d’existence, Ma Prime Rénov’ sera d’abord dédiée aux ménages les plus modestes selon les grilles de l’Anah. Durant cette première période, seuls les propriétaires occupant leur logement à titre de résidence principale pourront également en faire la demande.

Les propriétaires bailleurs, ainsi que les syndicats de copropriétaires ne pourront en bénéficier qu’à partir de 2021. À compter de cette date, tous les ménages pourront également y prétendre.

Pour apporter plus de précisions, ce sont seulement les propriétaires qui occupent leur bien immobilier, au moins, six mois par an qui peuvent en bénéficier. Ainsi, on ne peut pas dire qu’il s’agisse uniquement de la demeure principale.

Quelles sont les conditions requises pour obtenir cette aide ?

Outre les conditions citées ci-dessus, Ma Prime Rénov’ n’est octroyée que lorsque les autres conditions suivantes sont réunies :

  • Le logement dont vous êtes le propriétaire et que vous occupez à titre de résidence principale doit avoir été achevé depuis plus de deux ans.
  • Vos revenus ne doivent pas dépasser un montant seuil. Retenez que la prime n’est jusqu’ici attribuée qu’aux plus modestes. Et même une fois le dispositif élargi à tous les ménages, les plus aisés ne pourront en bénéficier.
  • Les travaux de rénovation énergétique prévus doivent être réalisés par des professionnels certifiés RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Le dépôt de la demande d’aide doit précéder la date de début des travaux. Autrement dit, vous ne pouvez pas déposer votre dossier alors que le chantier a déjà commencé.

Ma Prim Rénov’ peut financer des travaux d’amélioration énergétique tels que l’isolation thermique, le chauffage, la ventilation ainsi que la réalisation d’un audit énergétique.

Qu’est-ce qui a changé par rapport aux aides précédentes ?

Comme nous l’avons dit plus haut, Ma Prime Rénov’ est issue de la fusion du CITE et du programme Habiter Mieux Agilité. Alors, quels changements nous apporte-t-elle et pourquoi les avoir associés sous une seule subvention ?

Cette réforme concernant les dispositifs d’aide à la rénovation énergétique a été mise sur pied pour encourager davantage les ménages à entreprendre les travaux qui s’y réfèrent. Dans cette optique, ladite prime a été simplifiée et son montant a été révisé.

Pour le gouvernement, il est essentiel que le reste à charge des ménages à la fin des travaux soit réduit au minimum possible. Grâce à la prime, il devrait seulement s’élever à 10% du coût total des travaux pour les ménages très modestes, alors qu’en fin de travaux, les ménages modestes ne devraient avoir à payer que 25% du montant total du projet.

Cela suppose-t-il que la prime pourra être versée bien avant la fin des travaux ? En principe, non, mais contrairement au CITE que l’on ne pouvait récupérer que 18 mois après la fin des travaux, le délai de versement de la prime sera beaucoup plus courte. Depuis son lancement, on estime le temps d’attente à 3-4 mois, mais le gouvernement travaille à ce que le délai soit raccourci à 15 jours seulement. Ainsi, les bénéficiaires pourront immédiatement l’utiliser pour payer le restant dû à l’entreprise qui a réalisé les travaux.

Petite précision toutefois : dans certains cas, il est possible de se voir attribuer la prime plus tôt, et ce, bien avant le début des travaux. Cette faveur est principalement accordée aux ménages très fragiles qui n’ont pas les moyens nécessaires pour verser l’acompte. Dans ce cas-là, il est alors possible de débloquer jusqu’à 70% de l’aide en guise d’acompte.



Un commentaire à MaPrimeRénov : une aide à la rénovation énergétique

  1. pignon marcel, locataire | 15/08/2020 à 18:23

    Toujours pour les proprios, rien pour les locataires, merci à M. Macron… et pas que pour cette “lacune” volontaire qui divise. Les locataires (de la France d’en bas) s’en souviendront au printemps 2022, forcément parce qu’ils auront des factures d’énergie de plus en plus difficiles à payer…

Laisser un commentaire

  • À propos

    • Depuis 2010, ExaCompare.fr vous propose des informations et vous aide à obtenir les meilleures offres pour vos diagnostics immobiliers, expertises du bâtiment, études et travaux d’économies d’énergie.
      Déposez une demande en ligne et recevez gratuitement 3 devis d’experts qualifiés.
  • Guide

  • Articles récents

  • Les + lus

  • Catégories

  • NEWSLETTER

    Recevez par e-mail nos meilleurs articles !

    Adresse e-mail non valide
    Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Copy link