Aide financière

Profiter des aides et subventions pour des travaux d’économies d’énergie

aides-subventions-travauxDes aides et subventions sont proposées aux personnes effectuant des travaux touchant à l’amélioration de la performance énergétique de leur logement. Elles sont proportionnelles au coût des travaux à réaliser. Pour savoir comment en bénéficier, le plus simple consiste à contacter les responsables régionaux ou les agences de l’État.

Comment s’informer sur les aides ?

L’éco-conseiller “Habitat & Développement” de chaque département ou l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) peuvent fournir des renseignements sur les démarches à effectuer et informer sur la façon de bénéficier des aides.

Les travaux éligibles aux aides et subventions sont présentés sur une liste avec les différentes conditions à remplir pour en bénéficier. Pour le gros œuvre, ce sont entre autres le renforcement des fondations, l’élargissement des ouvertures, les travaux de doublage des façades par l’extérieur…

Suivant les revenus du ménage, le taux de subvention que l’on peut obtenir est de l’ordre de 20% à 50% du coût total des travaux, le plafond des revenus variant suivant les régions. Ainsi, dans l’Hérault, une famille de deux personnes disposant d’un revenu de 13.288 euros est considérée comme très modeste, le niveau modeste des revenus est à 17.273 euros et le niveau modeste avec plafond majoré est fixé à 26.573 euros.

Le principe des subventions pour travaux

L’État souhaite aider les foyers en mettant en place une politique permettant d’améliorer la performance énergétique de leur logement. Les ménages doivent se renseigner auprès de l’administration s’ils comptent effectuer des travaux d’aménagements afin de savoir s’ils sont éligibles ou non au dispositif.

Les montants engagés dans les travaux sont en général les garants du niveau de performance qui peut être obtenu. En effet, des estimations ont montré que, pour un montant de travaux de 12.000 euros, le niveau d’économie en énergie est de 30%, contre 50% pour un montant de 30.000 euros.

Il est peut être avantageux de tenir compte de cette baisse, étant donné que le coût de l’énergie augmentera dans les années à venir. Le point qui n’est cependant pas évoqué dans l’octroi d’aides est la situation des personnes en situation de handicap ou ayant une perte d’autonomie avec pour conséquence des revenus particulièrement modestes.



Laisser un commentaire

  • À propos

    • Depuis 2010, ExaCompare.fr vous propose des informations et vous aide à obtenir les meilleures offres pour vos diagnostics immobiliers, expertises du bâtiment, études et travaux d’économies d’énergie.
      Déposez une demande en ligne et recevez gratuitement 3 devis d’experts qualifiés.
  • Guide

  • Articles récents

  • Les + lus

  • Catégories

  • NEWSLETTER

    Recevez par e-mail nos meilleurs articles !

    Adresse e-mail non valide
    Avec nous, pas de spam. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Copy link