Actualité

Quelles sont les maladies liées au plomb ?

Présent naturellement dans l’écorce terrestre, le plomb est un métal toxique que l’organisme a du mal à éliminer. Lorsqu’on y est exposé, il va s’accumuler dans l’organisme et intoxiquer le sang, les organes et les tissus. Ses effets sont nombreux et, dans les cas les plus graves, une exposition au plomb peut entraîner le décès des personnes touchées. Quelles sont les maladies qu’il entraîne ?

Le saturnisme

C’est la pathologie la plus spécifique à une exposition au plomb. On la surnomme la « maladie du plomb ». Les symptômes peuvent varier d’un patient à un autre en fonction du seuil d’intoxication. Notez que les effets d’intoxication au plomb sont « sans seuil », c’est-à-dire que, quel que soit le taux d’exposition, la personne peut développer des troubles de la santé. On parle aussi d’une intoxication « à bas bruit », car les symptômes sont peu spécifiques et on ne fait pas toujours la relation avec une exposition à ce matériau.

Les enfants sont les plus touchés par cette maladie ainsi que les femmes enceintes. Ces dernières peuvent d’ailleurs transmettre la maladie aux fœtus lors d’une exposition durant la grossesse. Cela peut générer des avortements, un accouchement prématuré ou une hypertension artérielle gravidique.

Les symptômes qui peuvent indiquer un saturnisme sont les suivants :

  • Des troubles du comportement tels qu’une hyperactivité, une irritabilité, de l’apathie…
  • Divers troubles digestifs comme une constipation, une anorexie, des vomissements, des douleurs abdominales répétitives…
  • Des troubles du sommeil et de l’attention.
  • Une pâleur généralement liée à une anémie.
  • Un mauvais développement psychomoteur chez les enfants…
  • Un goût métallique dans la bouche.

D’autres symptômes peuvent apparaître mais, comme ils ne sont pas spécifiques à la maladie, ils peuvent se référer à d’autres pathologies. Pour être fixé, il est conseillé de consulter un médecin qui vous recommandera une plombémie. Cet examen permet de déterminer le taux de plomb dans le sang et de poser un diagnostic.

Les autres effets du plomb sur la santé

Une exposition au plomb influe sur différentes parties de l’organisme. Les plus touchées sont les suivantes :

Le système nerveux central

Les premiers symptômes peuvent apparaître au bout de quelques semaines. Cela peut se traduire par de la fatigue (parfois intense), des maux de tête, de l’irritabilité, des tendances à oublier des choses, une baisse de la libido, voire de l’impuissance chez l’homme, une dépression et des étourdissements.

Dans les cas les plus graves, suite à une exposition prolongée, on peut souffrir d’une encéphalopathie, c’est-à-dire une dégradation progressive de certaines parties du cerveau. À part les symptômes cités ci-dessus, la personne peut avoir des convulsions, délirer, souffrir de paralysie, tomber dans le coma et décéder.

Le système nerveux périphérique

Une courte exposition à un taux modéré peut avoir des effets réversibles sur les nerfs, les jambes et les bras. La récupération peut toutefois être partielle.

Une exposition prolongée, par contre, peut engendrer une neuropathie périphérique, surnommée « paralysie due au plomb ». Les premiers symptômes se traduisent par un affaiblissement des jambes, des bras et une paralysie des doigts, des poignets et des chevilles.

Les reins

Les lésions peuvent être réversibles à la suite d’ une courte exposition à du plomb inorganique ou irréversible, dans les cas les plus graves. Le néphropathie, une maladie chronique des reins, génère, le plus souvent, le décès des personnes touchées.

La reproduction

Une exposition au plomb altère la fertilité et augmente le risque de malformations chez le fœtus. Chez l’homme, en plus de la baisse de libido, la qualité du sperme d’où le problème de fertilité.

Durant la grossesse, lorsque la femme enceinte est exposée, même à faible concentration, le plomb va traverser la barrière placentaire et intoxiquer le fœtus. Le métal cible principalement le cerveau et les os. Après l’accouchement, le bébé peut être intoxiqué par le biais du lait maternel et l’environnement qui l’entoure. Cela peut entraîner un retard de développement.

Pour éviter une exposition prolongée avec ce matériau, effectuer un diagnostic plomb est nécessaire en cas de doute.



Laisser un commentaire

  • À propos

    • Depuis 2010, ExaCompare.fr vous propose des informations et vous permet d’obtenir les meilleures offres pour vos diagnostics immobiliers, expertises du bâtiment, études et travaux d’économies d’énergie.
      Déposez une demande en ligne et recevez gratuitement 3 devis d’experts qualifiés.
  • Guide

  • Articles récents

  • Les + lus

  • Catégories

  • NEWSLETTER

    Recevez par e-mail nos meilleurs articles !

    Adresse e-mail non valide
    Avec nous, pas de courrier indésirable. Vous pouvez vous désinscrire quand vous le souhaitez.

Copy link