Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Ventilation mécanique par insufflation (VMI)


Ventilation mécanique par insufflation

Appelée également ventilation mécanique inversée, la ventilation mécanique par insufflation (VMI®) est un système fonctionnant différemment d’une ventilation dite « classique », car au lieu d’être aspiré vers l’extérieur, l’air est insufflé à l’intérieur de l’habitation.

Comment ça marche ?

Le principe de fonctionnement de la ventilation mécanique par insufflation est de puiser de l’air neuf à l’extérieur, de le réchauffer et de l’insuffler à l’intérieur du logement, créant de ce fait une légère surpression dans les pièces.

L’air est ensuite évacué vers l’extérieur par des bouches d’air situées dans les pièces humides et les aérations de fenêtres. Comme l’air aspiré de l’extérieur est filtré, cela permet également d’assainir l’air ambiant dans les pièces de vie et de réduire ainsi les risques d’allergie dues aux poussières, germes, pollens, etc.

Une autre possibilité est d’aspirer l’air directement dans les combles de la maison, ce qui d’un point de vue calorifique est un avantage, par contre dans ce cas l’air est alors moins sain.

Pour optimiser l’installation, il faut aussi veiller à ce que l’air puisse circuler facilement dans toutes les pièces de l’habitation. Il faut donc que l’espace sous les portes soit suffisant pour faciliter le passage de l’air. La solution est de détalonner les portes de 1 à 2 cm pour permettre à l’air de mieux circuler.

Pour fonctionner, la ventilation mécanique par insufflation a besoin :

  • D’une entrée d’air donnant sur l’extérieur afin de puiser de l’air neuf.
  • De bouches d’entrée d’air dans le plafond du logement pour y faire entrer l’air.
  • De bouches de sortie d’air permettant d’évacuer l’air vicié vers l’extérieur.

D’un caisson qui doit être accessible car les filtres doivent être changés tous les ans, ce caisson est lui-même équipé :

  • D’un filtre permettant d’assainir l’air provenant de l’extérieur.
  • De résistances pour réchauffer l’air pendant la période hivernale.
  • D’un ventilateur permettant de propulser l’air à l’intérieur du logement.

Important : une VMI est moins efficace qu’une VMC double flux mais plus simple à installer en rénovation.

Avantages

  • Plus simple à installer qu’une VMC double flux.
  • Assure une très bonne ventilation de l’ensemble des pièces.
  • Permet l’évacuation rapide des odeurs.
  • L’air est filtré donc assaini, cela minimise les risques d’allergies.
  • L’air étant préchauffé, cela fait des économies de chauffage.
  • Régulation de la condensation et de ses conséquences : acariens, moisissures, etc.

Inconvénients

  • Moins efficace qu’une VMC double flux.
  • Plus chère qu’une VMC double flux.
  • Le système ne peut être efficace que pour des volumes relativement restreints, au delà il faut installer deux VMI.
  • Quand une fenêtre est ouverte, la ventilation ne fonctionne pas correctement.
  • La VMI est encore peu courante, il existe de ce fait peu de normes l’encadrant.
Catégorie : Solution énergétique


Laisser un commentaire