Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Rénovation thermique : quelles solutions écologiques en 2013 ?


isolants-écologiquesAvec une fin d’année pleine de promesse pour le secteur de l’isolation écologique, 2013 serait-elle l’année de la consécration pour ces solutions écologiques ? Le fort développement de l’écologie dans le secteur de la construction a, il y a quelques années, fait des émules. La crise que connait le secteur de la rénovation énergétique depuis quelques années a découragé beaucoup de projet d’éco-construction. Pourtant les matériaux écologiques pour l’isolation semblent séduire à nouveau les maîtres d’œuvre pour leurs travaux d’isolation thermique.

On ne présente plus les isolants écologiques tels que la ouate de cellulose, la laine de bois, le liège expansé, le chanvre ou encore la laine de mouton. Ces matériaux ont fait leurs preuves dans la durée puisque certains d’entre eux ont fait leur entrée il y a plus de 30 ans. Trois solutions d’isolation écologiques ont percé le marché de la rénovation thermique et 2013 devrait faire office de consécration pour ces mises en œuvre qui reste encore aujourd’hui marginales sur le marché Français.

La laine de bois, l’isolant qui monte !

La laine de bois est le terme le plus communément utilisé pour parler des isolants à base de fibre de bois. La famille de l’isolation en fibre de bois est en réalité plus large que le simple panneau flexible de laine de bois qui ai fait le succès de ce matériaux il y a maintenant plus de 30 ans. Les fabricants de laine de bois ont su adapter leurs produits d’isolation au marché en proposant notamment des solutions ITE (isolation thermique par l’extérieur) ainsi que les nouvelles problématiques des chantiers d’isolation thermique. Le marché de l’isolation bois se compose aujourd’hui à plus de 80% de l’isolation par l’intérieur.

Le liège expansé, l’isolant qui surfe sur la vague ITE !

Avec un avis techniques et un ACERMI, l’isolant liège expansé est un matériau isolant dont les performances et caractéristiques techniques sont reconnues par les plus hautes instances française dans le domaine de la construction. Remplaçant naturel du polystyrène sur les chantiers ITE, le liège expansé se révèle un concurrent de poids en proposant des caractéristiques techniques extraordinaires et une durabilité à toute épreuve. Les fabricants de liège expansé penchent activement sur des enduits ITE avec avis techniques pour pénétrer le marché français, mais le liège pur connait notamment dans le sud de l’Europe une application importante sur le marché de l’ITE (isolation thermique par l’extérieur).

La ouate de cellulose, l’isolant phare pour l’isolation de la toiture

La ouate de cellulose reste, malgré les attaques à répétition, l’isolant phare de la bio-construction. Son domaine privilégié est l’isolation des combles avec une application en déversement ou insufflation/soufflage à la machine. Son argument N°1 : à performance égale, la ouate de cellulose est jusqu’à 30% moins chère que les isolants minéraux (laine de verre, laine de roche) grâce notamment à sa densité qui est généralement 2 fois plus importantes que les mastodontes du secteur de l’isolation des combles. La progression de la ouate de cellulose reste stable malgré les problèmes rencontrés sur près de 0.4% des chantiers (problème d’odeur).

Catégorie : Solution énergétique


Laisser un commentaire