Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Le radiateur à inertie : avantages, inconvénients et alternatives


radiateur-inertieLe radiateur à inertie est un radiateur qui continue de chauffer votre pièce, même une fois éteint. Voici quelques explications pour mieux comprendre comment il fonctionne, ainsi que les avantages et inconvénients de ce système. Nous verrons aussi quelques alternatives en fin d’article… C’est parti !

Le fonctionnement du chauffage à inertie

Le chauffage à inertie emmagasine la chaleur lorsque l’électricité tourne, grâce à un élément dit réfractaire situé en son centre. Celui-ci se charge ensuite, une fois le chauffage éteint, de diffuser cette chaleur stockée dans la pièce. Il existe des radiateurs à inertie avec plus au moins de capacités pour stocker la chaleur : tout dépendra de combien vous déciderez d’investir pour vous équiper.

Quels avantages ?

Le premier avantage est évident : vous vous chauffez plus longtemps, sans dépenser plus. Du coup, vous faites des économies sur vos factures d’électricité, d’autant plus que, rappelons-le, le chauffage à inertie continue de produire de la chaleur sans utiliser d’électricité.

En plus d’un chauffage qui dure plus longtemps, le radiateur à inertie vous offre un grand confort : la chaleur diffusée est la même à tout endroit de la pièce, au sol comme au plafond. Pour les plus grands froids, sa puissance vous permet d’obtenir la température que vous souhaitez rapidement. Il ne trouble de plus pas votre tranquillité, puisqu’il ne produit aucun son ou odeur.

Pour finir, le radiateur à inertie plaira aux réfractaires du bricolage et du ménage : il ne vous demande pas d’efforts d’entretien et est très simple à installer.

Quels inconvénients ?

L’acquisition d’un radiateur à inertie a un coût, et ce coût s’avère être souvent élevé.
Son poids et son volume sont supérieurs à celui d’un panneau rayonnant.
Il rayonne des deux côtés, il faut donc penser à placer un isolant entre le radiateur et le mur.

Existe-t-il des alternatives ?

À chaque situation sa solution, vous pouvez aussi choisir d’utiliser :

  • Des panneaux rayonnants : ils utilisent les rayons infrarouges pour chauffer votre pièce, et sont aujourd’hui utilisés à la place des convecteurs électriques.
  • Des radiateurs bloc de fonte : grâce à des résistances électriques, la chaleur est accumulée puis restituée au fur et à mesure de manière homogène.
  • Un plancher chauffant : votre pièce est chauffée grâce à des câbles électriques chauffants placés sous le plancher. Vous ne pouvez cependant pas utiliser un plancher isolant, sous peine de ne pas ressentir la chaleur.
  • Les pompes à chaleur : elles prennent le froid extérieur pour le transformer en chaleur à l’intérieur. Économiques et non polluantes elles nécessitent, contrairement au radiateur à inertie, l’intervention d’un professionnel pour l’installation d’une part, et pour l’entretien d’autre part.

Si vous êtes intéressé par le radiateur à inertie, rapprochez-vous d’un expert en chauffage pour vous conforter dans votre choix !

Catégorie : Solution énergétique


2 réponses à Le radiateur à inertie : avantages, inconvénients et alternatives

  1. Julien | 02/12/2013 à 15:31

    Il est vrai que même si le principal défaut du radiateur à inertie est son prix, il reste très rentable sur le long terme et surtout offre un confort thermique d’un excellent niveau !

  2. FP | 15/01/2017 à 23:30

    Dire que le radiateur à inertie permet d’économiser de l’électricité parce qu’il continue à chauffer une fois éteint est complètement faux. C’est oublier que lorsque vous l’allumez vous devez attendre longtemps avant qu’il commence à chauffer, c’est le principe de l’inertie. Il permet juste de lisser la diffusion de chaleur en évitant les pics de chauffe ce qui apporte un meilleur confort.

Laisser un commentaire