Blog ExaCompare.fr : diagnostics, expertises, études, travaux.
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr

Laine de roche : isolation thermique



laine-de-rocheFabriquée à base de roche basaltique, la laine de roche est un isolant naturel utilisé dans le bâtiment. Appréciée pour ses qualités d’isolation thermique et phonique mais aussi pour son prix, elle fait partie de la famille des laines minérales.

Caractéristiques

La laine de roche est un matériau issu de l’activité volcanique. Sa fabrication s’effectue en chauffant à très haute température la roche volcanique qui entre alors en fusion et qui est ensuite transformée mécaniquement en fibres. L’air emprisonné dans les fibres en font un isolant thermique et acoustique naturel mais également une protection contre le feu car le matériau est classé Euroclasse A1.

Performances

Sa conductivité thermique (lambda) varie de 0,030 W/(m.K) pour les laines les plus performantes à 0,040 W/(m.K) pour les moins bonnes. Sa résistance thermique (R) pour 100 mm d’épaisseur est d’environ 2,5 m2K/W pour la moins performante à 3 m2K/W pour la meilleure, ce qui en fait actuellement un des matériaux parmi les plus efficaces sur le marché.

Les avantages

  • Bonne isolation thermique et phonique : supérieur à la laine de verre.
  • Matériau ignifuge ; grande résistance au feu.
  • Ne dégage pas de fumée toxique en cas d’incendie.
  • Insensible aux rongeurs et aux termites.
  • Coût modéré.

Les inconvénients

  • Performance thermique atténuée par l’humidité : nécessite un pare-vapeur.
  • Fibres irritantes et volatiles : se protéger les mains, les yeux et porter un masque lors de la pose.
  • Tendance à se tasser avec le temps.

La pose

La laine de roche est disponible en panneaux semi-rigides de 45 ou 100 mm d’épaisseur et en rouleau de 100 ou 200 mm. Les panneaux semi-rigides se posent sur des rails, des tasseaux et sont vissés ou collés. En rouleau, la laine de roche s’agrafe ou se pose directement sur le sol. En cas d’isolation par les combles, le pare-vapeur doit être positionné contre le sol, c’est à dire la surface « chaude » et il est conseillé de mettre 2 épaisseurs de 100 mm plutôt qu’une de 200 mm et de croiser les couches. Dans ce cas, seule la première couche doit être dotée d’un pare-vapeur.

Le prix

Pour des panneaux semi-rigides de 45 mm d’épaisseur, il faut compter environ 4 euros par mètre carré et pour une épaisseur de 100 mm, environ 7 euros. Pour les rouleaux, compter entre 4 et 6 euros le mètre carré selon si l’épaisseur est de 100 mm ou 200 mm.

Crédits photo : Achim Hering / CC-BY-SA

Devis isolation

Catégorie : Solution énergétique | Mots-clés : , , |



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *