Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Entretien annuel d’une chaudière à gaz


Votre logement est équipé d’une chaudière individuelle à gaz ? Savez-vous que la législation vous oblige à entretenir au moins une fois par an votre appareil de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire ? Cet entretien annuel doit en outre être réalisé par un professionnel qualifié possédant un agrément PG (Professionnel Gaz).

Cette disposition concerne les chaudières individuelles d’une puissance comprise entre 4 et 400 kW. L’obligation d’entretien incombe à l’occupant du logement. Cela signifie qu’en cas de location du bien, excepté si une clause du bail stipule le contraire, l’entretien de la chaudière est à la charge du locataire au même titre que le ramonage des conduits de cheminée.

À quoi sert l’entretien annuel ?

L’entretien annuel de la chaudière prévoit le nettoyage, le réglage et le contrôle de la sécurité de l’appareil. Il permet d’optimiser la puissance dans l’objectif de réaliser des économies d’énergie et aussi de prévenir des intoxications par le monoxyde de carbone.

Le technicien chargé de l’entretien doit notamment assurer :

  • Le démontage et le nettoyage intérieur de la chaudière.
  • Le démontage, le nettoyage et le réglage du brûleur.
  • Le contrôle de la combustion et la vérification du taux de CO2.
  • Le contrôle du rendement et le réglage de la température.
  • Le contrôle du circuit de chauffage (radiateurs, tuyauterie…).
  • La vérification du circuit de ventilation intérieure.
  • La vérification et le réglage des dispositifs de régulation et de sécurité.
  • La fourniture de conseils portant sur l’utilisation de l’appareil et sur l’optimisation du système de chauffage.

À l’issue de la visite, et conformément à l’annexe 5 de l’arrêté du 15 septembre 2009, le technicien doit délivrer sous 15 jours une attestation qui indique :

  • La liste détaillée des opérations qui ont été effectuées sur la chaudière.
  • Le taux de monoxyde de carbone émis par la chaudière.
  • Le rendement énergétique de la chaudière et les émissions de polluants atmosphériques émis par l’appareil.

Ce document doit être conservé pendant deux ans pour pouvoir être présenté aux agents de l’État en cas de contrôle.

Quand réaliser l’entretien annuel ?

La visite doit se faire une fois par an. En cas de renouvellement de la chaudière, la date de référence débute le jour de l’installation. Si on a le choix, l’été semble la période la plus indiquée pour l’intervention car les professionnels sont moins sollicités qu’en hiver.

Combien coûte l’entretien annuel ?

L’entretien annuel coûte entre 80 et 150 euros (tarifs généralement constatés), mais le prix peut varier selon s’il s’agit d’un contrat annuel ou d’une visite ponctuelle. L’avantage du contrat est qu’il inclut en principe une assurance en cas de panne de la chaudière ainsi que le déplacement gratuit du technicien.

Catégorie : Solution énergétique


Laisser un commentaire