Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Quelques astuces pour aider à choisir un isolant thermique


Isoler sa maison est une nécessité, mais quand vient le jour où il faut acheter l’isolant, on se heurte à un tout un tas de chiffres et caractéristiques techniques difficiles à comprendre. Voici quelques astuces pour bien faire son choix.

Ce qu’il faut connaître avant tout

La première chose à savoir lorsqu’on va acheter son isolant thermique, c’est que ce matériau nous est utile à la fois en hiver et en été. En effet, si en hiver, il nous protège du froid, en été il va conserver la fraîcheur dans l’habitation.

Comprendre les caractéristiques techniques

Pour savoir si l’isolant peut bien réguler la chaleur, il faut vérifier :

  • Sa capacité thermique : ce point définit la capacité de l’isolant à emmagasiner la chaleur par rapport à son poids. Pour être plus clair, il vaut mieux choisir un matériau plus dense puisque ces modèles sont les plus isolants.
  • Son inertie thermique : cette caractéristique traduit la capacité du matériau à stocker la chaleur en hiver et la fraîcheur en été. Sur ce même point, il est conseillé de choisir un isolant plus dense.
  • Son déphasage thermique : ce critère est surtout important en été puisqu’il définit le temps que la chaleur met pour traverser un matériau. De ce fait, plus le matériau est dense, plus la chaleur aura du mal à pénétrer dans la maison en été.

Pour ce qui est de conserver la chaleur

L’isolant thermique a surtout pour but de nous protéger du froid en hiver. Pour déterminer si l’isolant sur lequel porte votre choix est efficace ou non, voici les caractéristiques à connaître :

  • La conductivité thermique symbolisée par λ : ce critère définit la capacité d’un matériau à transmettre la chaleur par conduction. Pour bien choisir, sachez que plus le chiffre indiqué par λ est faible, plus le matériau est isolant.
  • La résistance thermique R : ce point traduit la capacité de l’isolant à résister à la transmission de chaleur. Elle est fonction de l’épaisseur du matériau et de la conductivité thermique. Pour faire son choix, plus le R est élevé, plus le matériau est isolant.
  • Le coefficient de résistance à la vapeur d’eau µ : cela définit la capacité de l’isolant à empêcher le franchissement de la vapeur d’eau. Lorsque ce coefficient est élevé, cela signifie que l’article est étanche à la vapeur.

Outre ces paramètres, d’autres influent sur la qualité de l’isolant thermique tels que l’énergie grise, l’impact environnemental, la résistance au feu, etc. Il convient alors de bien se renseigner. Pour en savoir plus, le plus simple est de contacter un expert et de lui demander un devis pour vos travaux d’isolation thermique.

Catégorie : Solution énergétique


Laisser un commentaire