Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Comment réduire sa facture de chauffage ?


L’hiver approche et les tarifs de l’énergie augmentent. Il est temps de prendre des mesures pour faire baisser vos dépenses de chauffage, surtout quand on sait que la facture d’énergie des ménages français peut représenter jusqu’à 15 % de leur budget global. Pour vous y aider, voici quelques pistes pour faire des économies d’énergie dans votre logement.

Traitez les ponts thermiques

Un pont thermique est une rupture de l’isolation thermique entre deux points de l’isolant. Les conséquences peuvent être un problème d’humidité ou une sensation de froid dans la pièce alors que le chauffage indique une température tout à fait normale. En rénovation, on repère les ponts thermiques efficacement à l’aide de la thermographie infrarouge.

Isolez votre logement

L’isolation thermique permet de diminuer les déperditions d’énergie. À titre d’exemple, les fenêtres peuvent être responsables de 15 % des pertes de chaleur et la toiture jusqu’à 30 %. Pour les murs, si on a le choix, comme par exemple dans le cas d’une réfection de façade, l’isolation par l’extérieur est préférable à l’isolation par l’intérieur. Ne pas oublier l’isolation des sols en cas de rénovation.

Remplacez votre chaudière

Une chaudière à condensation de conception récente consomme 15 % de moins qu’une chaudière ancienne. La production d’eau chaude sanitaire consomme également beaucoup d’énergie, un ballon récent est plus économe qu’un appareil ancien. À propos, le réglage de la température de l’eau chaude sanitaire ne doit pas être trop élevé, 60-65°C suffisent pour éviter le développement des légionelles et bactéries. Au-delà, il y a un risque de brûlure et cela entartre davantage le matériel et les canalisations.

Entretenez les appareils de chauffage

L’Agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie (Ademe) préconise de purger les radiateurs tous les six mois pour consommer moins d’énergie. Dépoussiérez aussi les radiateurs, le transfert de la chaleur se fera ainsi plus facilement. Une chaudière doit également être entretenue, une vérification annuelle et un réglage sont nécessaires pour optimiser son rendement. Une cheminée doit être ramonée tous les ans.

Adaptez la température de chaque pièce

Il n’est pas nécessaire d’avoir la même température dans une salle de bain que dans une chambre. Dans les pièces de vie (salon, cuisine…), la température doit être de 19-20°C. Dans une chambre, une température de 16-17°C est suffisante, au-delà cela altérerait même la qualité du sommeil. Il faut savoir que 1°C de plus dans une pièce, c’est entre 7 et 10 % de consommation énergétique supplémentaire.

Installez un système de régulation

Un système de programmation et de régulation de chauffage permet de ne chauffer les pièces que lorsqu’on se trouve effectivement présent dans son habitation et de choisir la température désirée. De même, il faut penser à abaisser la température du chauffage pendant la nuit. La domotique peut vous aider à faire des économies d’énergie en le faisant à votre place pendant que vous dormez ou en votre absence.

Calorifugez les tuyauteries

Isolez à l’aide de manchons ou de gaines en mousse les tuyauteries des systèmes de chauffage situées dans les locaux peu ou pas chauffés de votre habitation. On trouve ces matériaux dans les magasins de bricolage, ils sont très simples à installer car ils se découpent facilement. Ce seront des économies d’énergie supplémentaires.

Bloquez les entrées d’air

Calfeutrez les entrées d’air froid, notamment pour les portes donnant sur des locaux non chauffés et installez des rideaux aux fenêtres ainsi que derrière la porte d’entrée. L’isolation des bas de porte ne doit pas être laissée de côté. Si vous n’avez pas la possibilité de revoir entièrement leur isolation, mettez au moins des boudins au bas des portes.

Pensez à la ventilation

Un bon système de ventilation doit évacuer l’air vicié vers l’extérieur tout en permettant une entrée d’air suffisante pour assurer son renouvellement à l’intérieur. On considère que jusqu’à 25 % des déperditions d’énergie dans un logement se font par le système de ventilation, d’où l’utilité d’entretenir le votre ou de le changer pour un plus économe en énergie. Pensez à nettoyer périodiquement les bouches d’aération pour faciliter l’évacuation de l’air et éviter le développement de bactéries.

Ayez les bons réflexes

Mettez un pull au lieu d’augmenter la température du chauffage, fermez les volets pendant la nuit et éteignez systématiquement les radiateurs quand vous aérez les pièces. Pour aérer quotidiennement une pièce, dix minutes suffisent. Au-delà, cela refroidi trop les murs et le chauffage devra forcer pour retrouver une température normale dans la pièce.

Optez pour des solutions alternatives

Pompe à chaleur, panneaux solaires, éolienne, géothermie, puits canadien, chauffe-eau thermodynamique, toiture végétale, les solutions alternatives sont nombreuses. D’une façon générale, le chauffage au bois revient également moins cher que le chauffage électrique. Il est d’ailleurs conseillé d’avoir un 2e système de chauffage d’appoint pour pallier à une éventuelle pénurie d’énergie.

Les travaux énergétiques permettent de bénéficier d’un crédit d’impôt et de diverses aides. Renseignez-vous auprès d’un professionnel en faisant une demande de devis en ligne.

Catégorie : Performance énergétique


Laisser un commentaire