Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Renégocier son crédit immobilier : intéressant ou pas ?


credit-immobilierLorsque les taux d’intérêt sont au plus bas, les emprunts immobiliers deviennent plus intéressants. La renégociation d’un crédit contracté à 5 % lorsque le cours est à 3 % semble appréciable au premier abord. Cependant, les démarches peuvent être plus ardues, et le résultat escompté n’est pas toujours au rendez-vous.

Analyse de la situation

Appréhender le fonctionnement du prêt

La mensualité du remboursement de crédit est toujours divisée en deux parties : le capital et les intérêts. Durant les premières années, les mensualités sont constituées en grande partie par les intérêts et une partie du capital. En fin de remboursement, cette proportion est inversée puisque c’est le remboursement du capital qui prend le pas sur les intérêts.

Pour un emprunt de 100 000 € avec un taux d’intérêt de 6,5 % à rembourser sur quinze ans par exemple, la mensualité hors assurances et les frais annexes sont de 871 €. Au début de la cinquième année de remboursement, la proportion intérêts/capital est de 415/455 €. En début de la douzième année, cette proportion intérêts/capital devient 153/717 €.

Aux dernières années de remboursement, il n’est plus intéressant, financièrement parlant, d’effectuer un remboursement anticipé, c’est la raison pour laquelle il est conseillé de passer par des simulations de prêt immobilier et étudier l’échéancier des remboursements avant d’opter pour cette opération financière.

Déterminer le gain potentiel

Il faut savoir qu’en cas de renégociation de crédit, il y aura un remboursement anticipé engendrant une pénalité. Le montant de cette dernière dépendra du niveau de remboursement du premier crédit.

Bénéficier d’un taux plus bas que celui du premier emprunt n’est pas une garantie d’avoir une opération financière intéressante. C’est pour cette raison que certains préfèrent continuer avec le remboursement en cours, plutôt que de négocier un nouveau.

Dans quels cas faut-il le faire ?

Le principe

Quelques possibilités de réaménagement de remboursement sont à la disposition des particuliers. Lorsque la diminution de taux d’intérêt est acquise après renégociation, le maintien du niveau de la mensualité permet de raccourcir la durée du remboursement. De même, en gardant le même calendrier pour les échéances, la mensualité diminuera et permettra de dégager un peu de trésorerie pour d’autres projets.

Assurer les gains

S’engager sur la voie de la renégociation du crédit n’est intéressant que lorsque deux cas de figure se présentent et que la diminution du taux d’intérêt est d’un point au moins. Cependant, lorsque le montant restant avoisine les 300 000 €, une diminution du taux d’intérêt de 0,5 % est significative.

Lorsque le remboursement s’étale sur 5 ou 6 ans, la renégociation n’est pas compétitive puisqu’il n’y a pas eu de changement de taux important durant cette période. La deuxième condition est une durée restante supérieure à celle du remboursement déjà effectué. Lorsque celui-ci dure déjà depuis 10 ans, la renégociation n’est intéressante que si le montant du capital restant est de 50 000 € au moins.

Catégorie : Immobilier


3 réponses à Renégocier son crédit immobilier : intéressant ou pas ?

  1. lesclesdumidi.com | 27/06/2013 à 11:23

    Il est clair qu’il est souvent plus qu’intéressant de renégocier son taux de crédit immobilier, cela permet de faire parfois de grandes économies pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Voici un article très complémentaire sur le sujet http://www.lesclesdumidi.com/actualite/actualite-article-24524094.html

    Mais bon, comme vous le dites si bien, facile à dire, difficile à faire. Mon cousin tente de renégocier son crédit immobilier en ce moment, mais le banquier après un premier rendez-vous informatif sur le sujet avec mon cousin, évite tout nouveau rendez-vous. La banque est-elle en droit de faire ça ? Quel recours peut utiliser mon cousin pour faire pression ? Car avec les taux actuels, c’est plus que préférable pour lui de pouvoir baisser son taux de crédit.
    Merci de votre réponse.

  2. roger | 18/09/2013 à 22:50

    Je viens d’avoir un rendez-vous avec mon banquier pour renégocier un prêt immobilier.

    Mais on est en quelque sorte prisonnier de sa banque. Car si je partais, je payais une pénalité de 3 % pour remboursement anticipé.

    Donc, mon banquier (pour me garder) va me renégocier le prêt en passant de 4,8 à 3,6 %.

    Est-ce bien ? je ne sais pas. Mais la durée de remboursement passe de 7 ans au lieu de 8.

    Champagne!!!

  3. David S | 12/11/2014 à 07:33

    Vous donnez d’excellents conseils mais la simulation de crédit doit être un réflexe pour tous même pour un rachat. On en parle aussi http://simulationdepretimmobilier.com/.

Laisser un commentaire