Blog ExaCompare.fr : diagnostics, expertises, études, travaux.
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr

La cohabitation intergénérationnelle



Très en vogue dans d’autres pays européens, la cohabitation intergénérationnelle pourrait être une solution en France pour lutter à la fois contre l’isolement des personnes âgées et la crise du logement chez les jeunes.

La cohabitation intergénérationnelle consiste pour une personne âgée à mettre à disposition d’un jeune, étudiant ou non, une partie de son logement en échange d’une participation financière, de menus services ou encore d’une présence rassurante. C’est un moyen d’apporter une solution à deux problèmes qui rongent notre société à l’heure actuelle qui sont l’isolement des personnes âgées et la crise du logement.

Pour réduire son budget logement

Pour la personne âgée qui propose une chambre, l’intérêt peut être une diminution des charges de son logement. Pour le jeune, c’est une garantie d’accès à un habitat confortable pour un coût réduit. L’État, conscient du problème du logement en France, cherche à encourager le concept et une charte nationale « Un toit deux générations » a d’ailleurs été conjointement établie avec des associations proposant ces mises en relation. Le dispositif peut également s’appliquer pour les personnes handicapées sous certaines conditions.

Pour générer du lien social

Héberger une personne plus jeune à son domicile permet à une personne âgée de rompre son isolement. Cette présence peut s’avérer très rassurante pour la personne âgée, y compris pour sa famille proche. L’isolement social concerne également les jeunes et de nombreux exemples démontrent ainsi que des liens très forts se nouent parfois entre l’hébergeur et l’hébergé. Cependant, il ne s’agit pas pour le jeune de devenir une aide à domicile ou un garde-malade, les associations qui gèrent ces cohabitations sont strictes à ce sujet.

Différentes formules proposées

Plusieurs formules de cohabitation intergénérationnelle existent :

  • La mise à disposition d’une partie de son logement contre un loyer, ce qui équivaut à une sous-location.
  • La mise à disposition d’une partie du logement contre de menus services et une petite participation financière pour les charges du logement.
  • La mise à disposition à titre entièrement gratuit d’une partie du logement en échange de services comme les courses, une présence nocturne, etc.

Certaines associations proposent aussi quelques variantes comme un loyer inférieur de 30 % au prix du marché, ce qui assure un complément de revenus à la personne âgée. Cependant, et en dépit des mesures incitatives pour le développement de ce concept, la demande des jeunes reste bien inférieure à l’offre. Les freins venant surtout des personnes âgées qui hésitent à faire confiance à des jeunes et à leur laisser les clés de leur logement. Pourtant les échecs de la cohabitation intergénérationnelle sont rares.

Catégorie : Immobilier | Mots-clés : , , |



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *