Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Achat immobilier : un apport personnel est-il obligatoire ?


Il y a quelques années encore, devenir propriétaire sans apport personnel était impossible. Aujourd’hui, cette situation est révolue puisque certaines banquent acceptent de consentir à un crédit immobilier même lorsque l’emprunteur n’a pas un sou de côté. On parle alors de crédit à 100 ou à 110%.

Qu’est-ce que l’apport personnel ?

C’est l’argent propre que l’emprunteur a économisé pour pouvoir demander un crédit immobilier et acheter un logement. Auparavant, cet apport était obligatoire pour obtenir un prêt et les banques l’ont même fixé à 10 à 15% de la somme demandée. Plus cet apport était élevé, plus l’emprunteur était qualifié de solvable et recevait rapidement une validation pour sa demande de crédit. Sans cet apport, demander un crédit immobilier était impossible, mais cette condition appartient désormais au passé.

Acheter sans apport personnel, c’est possible

En effet, depuis quelques années, les banques acceptent de financer entièrement l’achat d’un logement. Elles parlent alors de crédit à 100%, voire à 110% quand la somme prêtée permet même de payer les frais de notaire. Cela signifie que les emprunteurs n’auront rien à débourser, sous certaines conditions toutefois.

En effet, la banque ne va pas risquer de prêter une grosse somme à n’importe qui. Seuls des profils rassurants auront droit à ce type de crédit et, pour le déterminer, l’établissement va mener une enquête approfondie sur l’emprunteur. Dans cette enquête, il va s’intéresser notamment à :

  • Vos emplois : chaque membre du couple devra être titulaire d’un CDI (contrat à durée indéterminée).
  • Vos comptes bancaires : la banque s’assurera qu’aucun de vos chèques n’a été refusé ces dernières années et que vous n’avez pas été à découvert.
  • Votre profil d’emprunteur : elle s’assurera que vous ne cachez aucun autre crédit.
  • Vos mensualités : avant d’accepter la demande de crédit, elle va déterminer le montant total actuel de vos mensualités pour savoir si, avec le remboursement du futur crédit, vous pourrez y faire face.
  • L’adresse du logement à acheter : ce logement fera office de garantie au prêt, c’est pour cela que la banque va déterminer sa valeur et s’assurer que son prix ne risque pas de baisser.

Si toutefois l’établissement exige véritablement un apport, vous pouvez demander une aide financière. Cette subvention sera votre apport pour obtenir un crédit plus important. Parmi les aides à envisager, on peut notamment citer le prêt à taux zéro (PTZ), le prêt conventionné (PC), le prêt d’accession sociale (PAS).

Catégorie : Immobilier


Laisser un commentaire