Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Le test d’infiltrométrie pour le label BBC-Effinergie


infiltrometriePour qu’un bâtiment obtienne le label BBC, il doit atteindre certaines normes d’isolation. On peut contrôler cette dernière avec le test d’infiltrométrie qui consiste à mesurer l’air parvenant à entrer dans le bâtiment sans passer par la ventilation. Cette dernière doit aussi se faire sans qu’il y ait de perte énergétique supplémentaire.

Définition de l’infiltrométrie

L’infiltrométrie est la technique utilisée pour mesurer et rechercher les infiltrations d’air dans un bâtiment BBC. Cet air parasite peut entrer par l’intermédiaire des châssis de fenêtres et des portes, par des fissures ou tout autre interstice indétectable à l’œil nu.

Ce contrôle doit être fait sur tous les bâtiments souhaitant obtenir le label BBC-Effinergie. Ces constructions peuvent appartenir à des particuliers, des collectivités, des entreprises ou des industries. Si l’on veut avoir une maison passive, il faut effectuer ce contrôle par un test d’étanchéité à l’air.

Quand le bâtiment a une étanchéité correcte, il sera plus facile de maîtriser le taux de vapeur d’eau y existant et la structure pourra donc être durable. Une amélioration de la qualité de l’air circulant dans la maison est possible, ainsi que le confort thermique et acoustique, car la chaleur, le froid et le son sont les effets d’un déplacement d’air. Le résultat immédiatement palpable sera la diminution de dépense d’énergie.

Faire le test permet par ailleurs de trouver les fissures et autres entrées d’air nécessitant un colmatage.

Fonctionnement

L’infitromètre se place généralement dans l’entrée. L’appareil est divisé en deux parties : une toile de nylon permet de rendre étanche les ouvertures à contrôler et un ventilateur relié au manomètre ainsi qu’à l’ordinateur mesure le débit d’air entrant.

Ce type de contrôle est effectué en cours de construction, notamment lorsque le bâtiment est hors d’eau et hors l’air. Il est alors possible de corriger les anomalies durant l’achèvement des travaux. Si le test n’est effectué qu’à l’achèvement des travaux, il a pour but de savoir si le bâtiment peut avoir ou non le label.

C’est la valeur du débit d’entrée d’air parasite qui détermine cette obtention. Il sera d’ailleurs difficile de faire les travaux nécessaires pour améliorer l’étanchéité. Cette intervention de contrôle dure en moyenne trois heures pour une maison individuelle.

Les résultats

Les résultats obtenus grâce à un test d’infiltrométrie sont précis puisqu’il s’agit d’un relevé de pression. La conclusion du rapport dépend de la comparaison des chiffres obtenus avec les références. Il faut avoir une valeur inférieure à celle de la référence. Ces chiffres doivent être obtenus avec une pression de 4 Pascals.

Les entrées d’air parasites sont généralement localisées au niveau de la liaison entre la façade et les planchers ainsi que des menuiseries, des volets roulants et des trappes d’accès aux combles. Mais les équipements électriques sont aussi des sources d’infiltrations, telles que les prises de courant et les spots encastrés.

Lorsqu’une personne souhaite construire une maison BBC ou une maison passive, ce test est obligatoire. La norme en vigueur est la NF EN 13 829 avec le guide d’application GA P 50-784.

Catégorie : Étude énergétique


Laisser un commentaire