Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Poêle à granulés de bois : ce qu’il faut savoir


pelletsChoisir d’installer un poêle à granulés de bois (ou pellets), c’est faire le choix d’un système de chauffage économique, performant, écologique et pratique dont l’investissement peut être rentabilisé rapidement.

Comment ça marche ?

Le poêle à granulés de bois fonctionne comme une chaudière avec réservoir, c’est à dire que pour l’alimenter, il faut remplir de façon régulière un réservoir situé au dessus de la chambre de combustion avec des granulés. L’alimentation en granulés se fait via un système de vis sans fin pour les anciens modèles ou plus récemment à l’aide d’une vis castor permettant de broyer les granulés et ainsi éviter les blocages du mécanisme.

Le nom « granulé » est d’origine française alors que « pellet » est un terme anglo-saxon, cependant les deux noms désignent le même produit. La fabrication des granulés est réalisée sous haute pression, la matière est donc compressée, d’où leur très bon rendement énergétique. Il existe deux modèles de poêle à granulés : le rayonnant, qui diffuse la chaleur par simple rayonnement du poêle, et le soufflant, qui diffuse la chaleur par un système de soufflerie électrique. L’évacuation des gaz brûlés se fait via un conduit de cheminée quand c’est possible mais peut se faire aussi par un système à ventouse.

Un chauffage économique

Les granulés de bois coûtent moins cher que les énergies fossiles comme le fioul ou le gaz, pour une efficacité de chauffage identique, grâce au régulateur électronique qui permet de restituer au maximum la capacité calorifique du poêle à granulés. Ce sont donc des économies en perspective sur les factures énergétiques. sans compter que l’on peut bénéficier d’aides financières pour son installation.

Un système performant

Un chauffage à granulés est aussi performant énergétiquement qu’un chauffage au bois classique, de plus il permet le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire dans un logement. Pour les occupants, le système diffuse une chaleur agréable et possède aussi l’avantage de ne pas dessécher l’air ambiant, la sensation de confort dans l’habitat étant renforcée par la vision de la flamme dans le foyer.

Une solution écologique

Par rapport au bûches, le système à granulés permet un réglage plus précis de la combustion, produisant de faibles émissions de produits toxiques. De plus, les granulés sont fabriqués à partir de résidus de l’industrie du bois, ce qui garanti de faibles émissions de CO2 dans l’atmosphère, ils sont donc considérés comme une énergie renouvelable. Cela permet également de bénéficier d’un CIDD (crédit d’impôt développement durable).

Un fonctionnement pratique

Le poêle à granulés est automatique, réglable, programmable et possède une réserve, il n’a donc pas besoin d’être alimenté en permanence comme un chauffage à bûches. Autre avantage, les granulés peuvent être livrés en vrac mais aussi conditionnés en sac. Le stockage est donc plus simple que pour des bûches de bois et comme leur densité énergétique est plus élevée, les granulés prennent aussi moins de place.

L’installation

Même si installer soi-même un poêle à granulés semble relativement simple, nous ne le conseillons pas. Une installation en bonne et due forme doit se faire dans le respect de certaines normes, ne serait-ce que pour la future sécurité des occupants ou l’optimisation du fonctionnement de l’appareil, c’est pour cela que nous pensons que l’installation doit être réalisée par un professionnel.

L’entretien et la maintenance

L’entretien régulier consiste au nettoyage de la chambre de combustion et de la vitre et de l’évacuation des cendres. Pour une vérification plus complète du poêle à granulés, le mieux est de souscrire un contrat d’entretien auprès d’une entreprise spécialisée qui saura vérifier le bon fonctionnement du matériel, fera les réglages nécessaires et assurera le nettoyage des conduits d’évacuation des fumées.

Les tarifs

Le prix d’un poêle à granulés dépend bien entendu de sa puissance et du modèle choisi, cependant, il faut compter au moins 1 000 euros pour un modèle d’entrée de gamme. Le prix des granulés est d’environ 200 à 250 euros la tonne, selon s’ils sont livrés en vrac ou en sac et selon leur qualité : norme DIN+, ENplus, NF bio sont des labels qui garantissent un seuil de qualité optimal des pellets.

Le crédit d’impôt développement durable

Afin d’inciter les particuliers à réaliser des économies d’énergie, l’État a mis en place un crédit d’impôt vert destiné à encourager certains travaux d’amélioration énergétique. Au 1er janvier 2013, le poêle à granulés de bois permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 15 % pour une installation dans le neuf et 26 % en cas de rénovation. Pour en bénéficier il faut que le poêle ait un rendement d’au moins 70 %, ce qui est le cas des appareils labellisés Flamme Verte. Les régions et l’Anah dispensent également des aides et des subventions.

Crédits photo : Böhringer Friedrich / CC-BY-SA

Catégorie : Énergie renouvelable


3 réponses à Poêle à granulés de bois : ce qu’il faut savoir

  1. Mon poêle à pellet.com | 10/09/2013 à 01:45

    Bonjour,

    Bravo pour la concision de l’article.

    L’essentiel est dit sur les poêles à granulés.

    En plus du crédit d’impôt énergie renouvelable, l’installation d’un poêle à bois et à granulés peut être aidé par l’éco-PTZ et la nouvelle prime de 1350 € donné par l’État pour aider à la rénovation énergétique des logements.
    Cordialement

  2. Poêle Gaz | 02/01/2014 à 12:28

    Bonjour,

    Certes, aujourd’hui le prix des granulés est plus faible que celui du fioul ou du gaz. Mais la différence de prix entre ces deux combustibles n’est pas si conséquente. En effet, l’énergie produite au gaz revient à 7.4 centimes kW/h, et à 7.2 centimes kW/h pour les granulés.

  3. Simplyfeu | 25/04/2016 à 08:49

    Merci pour cet article complet. Avant d’adopter le système de chauffage au poêle à granulés, il faut prendre plusieurs paramètres en compte, à commencer par ceux énumérés dans cet article : où vais-je installer mon poêle, comment vais-je l’entretenir, la maintenance, quels sont les tarifs appliqués, etc. N’oubliez pas que des professionnels sont mis à votre disposition afin de vous aider à répondre à toutes vos interrogations.

Laisser un commentaire