Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Les énergies renouvelables dans la réglementation thermique 2012


grenelle-environnement-rt-2012Définie dans le cadre du Grenelle de l’environnement, la RT 2012 n’exige pas uniquement la conception bioclimatique d’un bâtiment, mais également l’installation de systèmes de chauffage et de production d’eau sanitaire.

Elle doit permettre également de réduire significativement la consommation énergétique et préconise l’utilisation d’équipements utilisant des EnR (énergies renouvelables) telles que le bois.

Énergies alternatives et renouvelables

D’une façon générale, afin de limiter la consommation d’énergie, il est nécessaire d’adapter le système de chauffage au réseau de distribution. À titre d’exemple, le puits canadien (ou provençal) fait partie des systèmes qui sont bien adaptés aux maisons individuelles, à condition bien sûr que son installation soit faite par un professionnel pour une efficacité optimale. Cependant, c’est un dispositif ne procurant que des économies relativement peu importantes dans le cadre de la cogénération.

La RT 2012 exige l’utilisation d’équipements fonctionnant à base d’EnR, et le puits provençal ne fait d’ailleurs pas partie de la liste des équipements retenus, malgré son efficacité reconnue en matière de confort dans une maison. À l’heure actuelle, d’autres solutions sont mises en avant, comme le photovoltaïque, particulièrement prisé des propriétaires, sans doute à cause du prix de l’électricité en constante augmentation et des incitations fiscales que procurent ce type d’installation.

Voici la liste des EnR entrant dans le cadre de la réglementation thermique 2012 pour une maison individuelle :

  • Système d’ECS (eau chaude sanitaire) avec une production par énergie solaire.
  • Raccordement sur un réseau de chaleur approvisionné par une EnR à hauteur minimale de 50 %.
  • ECS produite par un chauffe-eau thermodynamique.
  • Production de chauffage et/ou d’ECS par une chaudière à micro-cogénération.

Systèmes de chauffage et EnR

En ce qui concerne la chaudière à condensation, il faut savoir qu’elle peut fournir un rendement de plus de 100 % grâce à son système de récupération. Les chaudières à bois automatisées ont une performance énergétique élevée, entrant dans la norme RT 2012. En combinant pompe à chaleur utilisant des sources d’énergies vertes et réseau de chaleur EnR, il est possible d’avoir un meilleur rendement en chauffage, ce qui permet par la même occasion de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le poêle ou l’insert est une excellente valorisation du bois pour un confort thermique optimal dans une maison et constitue une alternative intéressante. Cependant, ce type d’appareil n’est efficace que dans les maisons individuelles. Selon les études menées par Cequami, les ménages français optent de plus en plus pour les chaudières à gaz qui produisent à la fois eau chaude et chauffage.

De ce fait, ils ont tendance à délaisser les combinaisons de pompe à chaleur et ECS thermodynamique ou PAC et ECS solaire. Ce choix pourrait s’expliquer par la mauvaise conjoncture économique en France durant l’année 2012. En revanche, le production d’énergie fonctionnant au bois a enregistré une progression d’environ 10 %, durant cette même année.

Catégorie : Énergie renouvelable


Laisser un commentaire