Blog : Diagnostics, Expertises, Études, Travaux Devenir prestataire
Diagnostics, expertises, études, travaux | Blog ExaCompare.fr
Actualités, informations et conseils pour l'immobilier,
les économies d'énergie et le développement durable

Conditions pour obtenir les primes énergie


Les primes énergies permettent de financer une partie des travaux d’économies d’énergie réalisés dans un logement. La procédure d’obtention est simple mais elle est cependant très encadrée et il convient de respecter quelques règles pour en bénéficier. On peut également les obtenir de différentes manières.

Quels sont les critères d’éligibilité ?

Les conditions d’obtention des primes énergie sont strictes et il faut impérativement respecter les critères suivants pour pouvoir en bénéficier :

  • L’appartement ou la maison doit avoir plus de deux ans.
  • Le logement doit être une résidence principale ou secondaire.
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).
  • Aucun engagement ne doit encore avoir été fait auprès d’un professionnel : aucun devis ou bon de commande n’a été signé et aucun acompte n’a été versé pour les travaux.
  • Aucune autre aide n’a déjà été accordée pour la réalisation de ces travaux.

La prime énergie est toutefois cumulable avec le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) qui est de 30%.

Quels travaux peut-on financer ?

Ce sont principalement les travaux visant à l’amélioration de la performance énergétique du logement comme par exemple l’isolation des murs, des combles (pour une maison uniquement), l’installation d’une chaudière à condensation, d’un chauffe-eau thermodynamique, d’une pompe à chaleur, etc.

Attention toutefois car les matériaux et équipements doivent également respecter certaines caractéristiques techniques.

La procédure pour en bénéficier

Tout d’abord, il faut en faire la demande avant le début des travaux, c’est impératif. La demande peut se faire auprès de différentes structures telles que les grandes surfaces (Auchan, Carrefour…), les enseignes de bricolage (Leroy Merlin, Mr Bricolage…), des fournisseurs d’énergie (Engie, Total…) ou encore sur des sites internet spécialisés (Calculeo.fr, Primesenergie.fr…).

Il ne faut pas hésiter à faire jouer la concurrence car, selon Que Choisir, toutes les offres proposées ne se valent pas. Mieux vaut alors ne pas se tromper de prestataire car on ne peut pas en changer par la suite. La plupart des sites proposent d’ailleurs un simulateur en ligne qui permet de calculer le montant exact de la Prime énergie à laquelle vous avez droit.

Une fois que vous aurez choisi un prestataire, celui-ci vous enverra une attestation sur l’honneur comportant 3 parties (A, B et C). La partie A concerne les caractéristiques des travaux. La partie B concerne le bénéficiaire de la prime énergie. Enfin, la partie C concerne le professionnel qui intervient dans la réalisation des travaux.

À la fin des travaux, il faut renvoyer l’attestation sur l’honneur complétée et signée par le professionnel qui a réalisé les travaux ainsi que par vous-même. Il faut y joindre les factures des travaux indiquant les caractéristiques des équipements et matériaux utilisés ainsi que les certifications du professionnel.

Catégorie : Aide financière


Laisser un commentaire